En avant-première : les aqueducs, l’un des symboles de la future gamme OlfaPhily

 

Les nuits de Fourvière battent leur plein depuis maintenant 2 mois. Concerts, spectacles, pièces de théâtre, ont envahi certains lieux cultes de Lyon. Notamment, les théâtres romains du parc archéologique de Fourvière.

 

Théâtre romain de Fourvière - © Own work / CC BY-SA 3.0

Théâtre romain de Fourvière – © Own work / CC BY-SA 3.0

 

Les romains nous ont laissé un incroyable héritage archéologique autour de Lugdunum. Et flash news : la future gamme OlfaPhily met à l’honneur cette architecture romaine comme symbole de notre région. Plus particulièrement, OlfaPhily célèbre les aqueducs de l’ouest lyonnais.
 

Partez à la découverte de ces vestiges.

 

C’est l’été, c’est-à-dire le moment idéal. Découvrez ces aqueducs romains grâce à des balades en plein air. Au plus près des vergers, vous serez submergé par ces senteurs fruitières et fleuries tout en profitant au même instant de très beaux paysages.

 

Classés monuments historiques, 4 aqueducs romains de Lyon restent sur pied et leurs visites valent vraiment le coup d’œil.

  • L’aqueduc du Gier s’étale sur 85km de long Aussi, il est considéré comme le plus long aqueduc du territoire mais aussi comme le mieux conservé. Cet aqueduc démarre dans le département de la Loire, traverse la totalité du département du Rhône pour se terminer à Lyon.
  • L’aqueduc de l’Yzeron est également nommé aqueduc de Craponne. Il prend sa source à une altitude particulièrement élevée, environ 700 mètres. Situé au bord de la rivière de l’Yzeron, profitez de la douce et fraîche odeur de mousses.
  • L’aqueduc de la Brevenne fut le troisième aqueduc construit à Lugdunum. Sa partie souterraine également nommée « Les Thoues des Sarrazins » et également un sentier de randonnée à Duerne qui vous fera découvrir ces vestiges.
  • L’aqueduc des monts d’Or, long de 26km, fut le premier aqueduc construit dans la région. Dans le temps, cet aqueduc alimentait le 5ème arrondissement de Lyon.

 

Aqueduc © Jmh2o, aqueducs

Aqueduc © Jmh2o / CC BY-SA 3.0

 

[ Point histoire ]

 
Située à 300 mètres d’altitude sur la colline de Fourvière, Lugdunum disposait de peu d’eau potable. Futés, les romains ont créés un système d’aqueducs afin de puiser dans les ressources d’eaux montagneuses proches et ainsi alimenter la ville entière. Plus simplement, un aqueduc est un canal qui leur permettait de transporter de l’eau d’un endroit à un autre. En effet, les romains avaient des besoins importants en eau. Il leur était nécessaire d’alimenter les fontaines publiques, les thermes ou encore les bains publics.
 

L’ensemble de ces aqueducs formait l’un des meilleurs équipements romains.

 

De nombreuses balades existent pour partir à la découverte de cette architecture. Elles vous mèneront vers des magnifiques enfilades d’arches et de paysages resplendissants où vous pourrez humer l’air frais de la nature.

 

Aqueduc - © Arnaud Fafournoux, aqueducs

Aqueduc – © Arnaud Fafournoux / CC BY-SA 3.0

 

De plus, à la Maison d’exposition de l’Araire à Yzeron, une exposition prénommée « les aqueducs romains de Lyon » vous dévoile tout sur les romains et leurs équipements.

Filez-y !

 
On conserve une part de mystère en vous laissant la surprise de notre aqueduc à nous. Allez patience, vous le découvrirez bientôt ! En attendant, restez bien connectés pour de futures découvertes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *