Du parfum en espace de coworking

Courant février 2018, Catherine, Denis, Aurélia et Bruno, coworkers assidus de La Coursive d’entreprises à Saint-Fons ont été mis à contribution pour tester nos solutions de mise en parfum slow. Le principe :
  • créer une atmosphère où il fait bon travailler au travers d’une émotion collective fédératrice
  • par la mise en parfum les lieux d’accueil et de vie des entreprises : halls d’accueil, showrooms, boutiques, bureaux et même véhicules…
  • de façon occasionnelle ou pérenne mais en jamais de façon mécanisée et ininterrompue. Nous nous nous servons d’éléments décoratifs aux matières adéquates comme supports de nos parfums d’atmosphère. Ils sont ensuite ingénieusement placés dans les espaces en fonction de la circulation naturelle de l’air ambiant.

Retour avec Denis sur cette expérimentation pas comme les autres…


Du parfum dans un espace de travail qu’est-ce que cela t’a inspiré de prime abord ?


Initialement j’ai été intrigué par l’idée. J’étais curieux de voir quelle serait la durée de diffusion dans le temps des jolies fleurs en papier de soie parfumées d’Hélène. Je me questionnais aussi sur les effets que cela pouvait avoir en matière d’ambiance de travail, de convivialité.
Pas de bol, au tout début, c’était beaucoup trop prégnant… à la limite du désagréable quand bien même le parfum était très sympa.

Qu’as-tu apprécié par-dessus tout dans ce projet ?


Quand Hélène a positionné discrètement une autre fleur parfumée plus petite à l’entrée de notre espace de coworking, là la démarche a pris tout son sens. La fragrance « Les Fleurs du Verger » est très atypique, entre fleurs et fruits avec des notes de vanille bourbon et de poires belle Hélène, limites confites. Bien dosée, ce parfum s’est révélé très agréable et subtil. Le fait de le diffuser depuis la porte d’entrée, dans le flux d’air, nous met dans le bain dès notre arrivée le matin sans nous étourdir à nos postes de travail.

En synthèse, travail et olfaction font-ils bon ménage selon toi?


Oui mais à condition que cela soit bien dosé. La diffusion non-stop peut incommoder les personnes à l’odorat bien développé !

Et puis cela a été une expérience avec les autres usagers de cet espace. Un partage, un lien de plus entre nous. Nous avons, je crois, tous aimé jouer le jeu et aider au développement des nouvelles offres de services olfactifs d’OlfaPhily. C’est vraiment dans l’esprit de La Coursive d’entreprises 😉
Et Aurélia de conclure à son tour : « Travailler tout en me baladant dans les vergers fleuris de mon enfance, c’est ce que j’ai pu vivre, comme par magie, grâce au parfum d’ambiance d’OlfaPhily. »
0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.